Offerte au XIXème siècle en dot, à leur fille, par les propriétaires de l’époque, cette maison douce est née sous le signe de l’amour et a failli s’appeler « La Bastide des Cœurs ». L’emblème de la Bastide, qui représente un oranger stylisé et un cœur, en témoigne. Mais le lieu-dit Fabrègues vient du latin FABRICA qui signifie « Forges » et c’est encore de braises et de passion qu’il s’agit…

C’est au bout d’une longue allée d’oliviers et de lavande, que se se cache cette ravissante maison de famille, dans laquelle on rentre par un beau portail ajouré.

Blocs de pierre cyclopéens, cette muraille poétique est la signature du domaine, avec ses gloriettes parfumées de jasmin où l’on vient assister au coucher de soleil sous une dentelle de fer forgé.

Un parc de 6000m², délicieux, clos de murs de pierres, offre le charme d’arbres bicentenaires, d’un bassin de nymphéas et d’une orangerie XIXème où vous pourrez déjeuner et recevoir car elle offre le confort de deux grandes tables de pierre.

Ancienne maison de maîtres, la Bastide de Fabrègues, a été bâtie au XVIIIème siècle. Cette belle Thébaïde provençale que les propriétaires de l’époque avaient offerte en cadeau de mariage à leur fille, révèle désormais un confort contemporain et un luxe uniques dans la région.

 

A cinq cents mètres du très beau Golf de Nîmes-Campagne, blottie au coeur d’une oliveraie de 10 hectares, la maison de 350 m² propose cinq suites, toutes équipées d’un écran plat avec lecteur DVD et de salles de bain somptueuses. Les trois appartements de la Tour sont également dotés d’une kitchenette. La maison, entièrement climatisée, offre aussi une vaste cuisine design, un coin lingerie, une salle à manger séparée, un salon avec une grande bibliothèque, un coin bridge et de confortables canapés. Un sauna très design complète cet écrin feutré, propice à la sérénité et au repos.

 

Côté jardin, un mur cyclopéen de pierres blondes protège l’intimité de nos hôtes et ceint le jardin tout entier, comme le parking fermé pour ne pas nuire à l’harmonie du jardin. La piscine offre aussi, dans son écrin de pierres, une sécurité absolue. Une orangerie ancienne accueille deux grandes tables de pierre pour des déjeuners d’été ou des réceptions à la lumière des bougies.Deux coins du jardin, comme un décor de Théâtre, mettent en scène une gloriette de fer forgé ombragée de glycine, pour profiter de la vue « toscane » sur l’oliveraie et les beaux cyprès entourant le Mas, un lieu enchanteur pour savourer un rosé frais ou un thé au jasmin en fin d’après-midi. L’immense pelouse permet aux plus jeunes ou à ceux qui le sont restés, d’organiser de formidables parties de football.Cette harmonie se prolonge dans toute la maison et dans les chambres que Chantal Comte a décorées dans le souci de la beauté et du confort, mêlant mobilier ancien et contemporain. En hommage au cinéma, chaque suite fait référence à un film culte comme In the mood for love, Out of AfricaChambre avec vue ou l’Allée du Roi.

 

Chaque atmosphère est un voyage, une évocation raffinée mettant en valeur, la beauté d’un kimono de soie, une sculpture d’ébène, une commode du XVIIIème. Nîmes oblige, l’une d’elles, Férias célèbre la culture taurine, avec de somptueux portraits signés par la photographe Anamaria Chediak. OEuvres d’artistes dans la maison comme au jardin ponctuent ce paysage de manière poétique invitant à la rêverie.
 
 

Partagez